Journée Internationale des droits des femmes

Catégorie(s) : Justice et Droits fondamentaux | Société

11-03-journee de la femme

Le 8 mars, célèbre-t-on la journée des femmes, de la femme ? De leurs droits ? » titre Slate. L’article nous dit « Sur le site de l’ONU, selon que l’on consulte la version anglaise ou russe, il sera question de journée internationale des femmes (International Women’s Day) ou de journée internationale de la femme pour les versions française, espagnole (Dia Internacional de la Mujer), chinoise ou arabe. » Au-delà de la diversité des appellations, les chantiers de lutte restent immenses.

En Europe, « L’émancipation des femmes et des filles par l’éducation » est le thème choisi par le Parlement européen pour la Journée Internationale de la femme, ce 8 mars 2015. D’ailleurs, le Prix Sakharov 2013 pour la liberté de l’esprit a été décerné à la militante pakistanaise pour l’éducation des filles, Malala Yousafzai. L’objectif est de mettre en avant deux différents aspects. D’une part, en accord avec cette année européenne du développement, il s’agit de souligner l’accès à l’éducation pour les femmes dans les pays en développement. D’après l’Annuaire statistique de l’UNESCO, deux tiers des 875 millions de cas d’analphabétisme chez les adultes concernent aujourd’hui des femmes. En Asie du Sud-Est, 3 femmes sur 5 sont analphabètes, de même que la moitié des femmes africaines et du monde arabe. D’autre part, il s’agit de souligner l’écart entre le haut niveau d’éducation des femmes dans l’Union européenne par rapport à leurs opportunités professionnelles. Effectivement, les femmes représentent 60% des diplômés universitaires, mais seulement 8.9% des membres du conseil d’administration et 2.4% des directeurs généraux en Europe.

L’Allemagne après la Norvège, la France et bien d’autres Etats-membres de l’Union européenne est en passe d’instaurer des quotas dans les conseils d’administration des entreprises. C’est une bonne nouvelle. Il serait important qu’une législation européenne intervienne pour généraliser le système des quotas en entreprise dans toute l’Europe. Viviane Reding, alors commissaire européenne à la Justice, avait proposé de le faire, mais elle s’était heurtée à l’intransigeance de certains pays dont le Royaume-Uni. Quoiqu’il en soit, les femmes ont maintenant la capacité de montrer qu’elles n’ont rien à envier aux hommes en matière de gouvernance. En dépit d’inégalités persistantes, notamment concernant les rémunérations qui sont encore loin d’être équivalentes avec celles des hommes à niveau égal de responsabilité, les femmes sont de plus en plus visibles et reconnues comme dirigeantes de PME et même de multinationales.

Les femmes s’organisent de plus en plus en lobbies qui font entendre leurs voix et leurs justes revendications. Espérons simplement que l’impact ne soit pas réduit à une simple journée, le 8 mars.

Plus d’infos :

–          http://www.slate.fr/france/84307/journee-des-femmes-ou-de-la-femme-8-mars

–          http://www.europarl.europa.eu/news/fr/top-stories/content/20131015TST22325/html/L%27%C3%A9quilibre-homme-femme-parmi-les-dirigeants-d%27entreprise

–          http://ec.europa.eu/justice/gender-equality/index_fr.htm

–          http://beijing20.unwomen.org/fr/get-involved/comic-competition

Écrire un commentaire

*

A lire également

L’Ocean Viking reprend ses sauvetages en Méditerranée

Après trois mois d’arrêt dus à la crise sanitaire, le navire est reparti en mer le 22/06 pour reprendre ses sauvetages entre l’Europe et la Libye

L’Union européenne s’intéresse à l’hydrogène

6 pays demandent à la Commission une feuille de route pour le développement de l’hydrogène, source d’énergie intéressante pour sa transition vers une société décarbonée