En Europe, l’agriculture biologique occupe 7% des terres cultivées

Catégorie(s) : Agriculture

bio europe

Au sein de l’Union européenne, 12,5 millions d’hectares sont cultivés selon les règles et les méthodes de l’agriculture biologique. Ce qui correspond à 7% des terres cultivées. La France, quant à elle, possède 6 % de zones de culture biologique.

Augmentation des surfaces cultivées biologiquement

En 2017, 12,5 millions d’hectares sont cultivés biologiquement ou sont en cours de conversion dans l’Union européenne, soit 7% des terres agricoles. C’est une surface qui représente deux millions et demi d’hectares de plus par rapport à 2012.

Pour Eurostat, qui reprend les critères de la réglementation européenne, l’agriculture biologique consiste de manière générale en de bonnes pratiques environnementales, un haut niveau de biodiversité, la préservation des ressources naturelles et de hauts standards de production basés sur des processus et des substances naturels.

C’est l’Autriche (23,4%) qui possède la plus forte part de terres cultivées biologiquement en 2017. Elle est suivie par l’Estonie avec 19,6% de zones de culture biologique, et par la Suède avec 19,2%.

A l’opposé, Malte fait figure de mauvais élève : seules 0,4% de ses terres agricoles sont biologiques. L’Irlande (1,7%) et la Roumanie (1,9%) suivent l’archipel maltais.

La France, quant à elle, est en-dessous de la moyenne européenne (7%) avec 6% de surfaces agricoles biologiques.

En volume, ce sont l’Espagne, l’Italie, la France et l’Allemagne qui ont le plus de terres cultivées biologiquement. Ensemble, celles-ci représentent près de 55% des surfaces biologiques.

 

Source : Toute l’Europe, Eurostat, le 19/02/2019

Écrire un commentaire

*

A lire également

La réforme agricole doit être au cœur de la politique climatique

Le rapport du Giec sur le changement climatique et les sols montre l’urgence à réformer les systèmes agricoles pour réduire la dégradation des terres et les rendre plus résilientes

L’agriculture urbaine, un outil de résilience climatique

Loin d’être anecdotique, l’agriculture urbaine représente une solution importante face au réchauffement climatique et à l’insécurité alimentaire. Eviter les technologies high-tech…

Le déclin agricole, une menace pour la santé des Français

L’agriculture française perd du terrain. Outre le péril pour la profession, les Français s’exposent à plus de risques sanitaires, du fait de nombreuses non-conformités des produits importés.