Secrétaire d’Etat aux affaires européennes, Clément Beaune passe de l’ombre à la lumière

Catégorie(s) : Citoyenneté et Démocratie

drapeaux-francais-et-europeen-

Clément Beaune, nouveau Secrétaire d’Etat en charge des Affaires européennes, succède à Amélie de Montchalin. Il était depuis 3 ans le Conseiller d’Emmanuel Macron à l’Elysée sur les questions européennes.

Pour porter sa vision de l’Europe et préparer la présidence française du Conseil de l’Union européenne (de janvier à juin 2022) avant la fin du quinquennat, Emmanuel Macron avait besoin d’un homme de confiance qui maîtrisait déjà les dossiers. Clément Beaune, son plus proche collaborateur sur les questions européennes depuis trois ans, cochait toutes les cases. Dimanche 26 juillet, il a rejoint le gouvernement de Jean Castex au poste de secrétaire d’Etat aux Affaires européennes.

Né le 14 août 1981, diplômé de Sciences Po Paris et l’ENA (promotion Willy Brandt en  2007) mais aussi du Collège d’Europe (2004-2005), le nom du jeune fonctionnaire, inconnu du grand public, ne l’est pas dans les milieux européens où ses compétences sont appréciées. Déjà pressenti pour succéder à Nathalie Loiseau, quittant son poste de ministre chargée des Affaires européennes pour préparer la campagne des élections européennes, il s’était vu préférer Amélie de Montchalin qui a été investie le 27 mars 2019.

Clément Beaune commence sa carrière au ministère de l’Economie et des Finances au sein de la direction du Budget où il est chargé de la préparation des lois de finances. Il est ensuite conseiller budgétaire dans le cabinet du Premier ministre Jean-Marc Ayrault de 2012 à 2014 avant d’être brièvement conseiller à la Représentation permanente de la France à Bruxelles. Il croise le chemin d’Emmanuel Macron en 2014, lorsque celui-ci l’inclut dans son cabinet au ministère de l’Economie en tant que conseiller aux affaires européennes. Les deux hommes s’investissent alors sur plusieurs sujets, notamment la crise grecque, et Clément Beaune développe peu à peu le réseau européen du futur président de la République. Lors de son accession à l’Elysée en mai 2017, le nouveau chef de l’Etat le nomme conseiller Europe et G20. Il contribue alors à dessiner et à réaliser les ambitions européennes d’Emmanuel Macron.

« Sherpa », il accompagne ainsi le président à chaque sommet européen, où il met à profit ses connaissances du fonctionnement des institutions européennes et ses relations pour négocier chaque accord entre les 27 dirigeants. Depuis 2017, il a ainsi défendu successivement la nomination d’Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne, la création d’un budget de la zone euro, la réforme de la procédure d’élargissement de l’Union européenne ou plus récemment, le plan de relance et le budget pluriannuel. Sur ce dernier dossier, il a notamment été l’un des principaux architectes de l’accord franco-allemand du 18 mai 2020, qui a largement inspiré le plan présenté par la Commission européenne.

L’ancien conseiller Europe d’Emmanuel Macron succède donc à Amélie de Montchalin dans un contexte européen inédit. Quelques jours après un Conseil européen que le président a qualifié « [d’] historique » à la suite de l’adoption d’un plan de relance de 750 milliards d’euros, Clément Beaune aura pour mission de le mettre en œuvre au niveau national, en tant que secrétaire d’Etat.

Parmi les autres dossiers qui attendent le nouveau M. Europe du gouvernement, la gestion du Brexit ou encore la mise en œuvre du Pacte vert figurent dans la liste des priorités. Clément Beaune aura également la tâche de préparer la présidence française du Conseil de l’Union européenne qui se déroulera de janvier à juin 2022. Pour l’heure, le jeune secrétaire d’Etat entend poursuivre le renforcement du couple franco-allemand. Prenant ses fonctions le 27 juillet, c’est à son homologue allemand qu’il a consacré son premier entretien téléphonique.

SOURCE : www.touteleurope.eu

Écrire un commentaire

*

A lire également

Exposition « Pixel on Tour »

Dans le cadre de Grenoble Vit l’Europe 2020, la Maison de l’International de Grenoble et son centre d’Information Europe Direct proposent 3 expositions : « Elles ont fait l’Europe », « Les Visionnaires de […]

Lire la suite

Exposition « Elles font l’Europe »

Dans le cadre de Grenoble Vit l’Europe 2020, la Maison de l’International de Grenoble et son centre d’Information Europe Direct proposent 3 expositions : « Elles ont fait l’Europe », « Les Visionnaires de […]

Lire la suite